Aujourd’hui, les réseaux sans fil peuvent être classés en quatre types différents, comme indiqué ci-dessous :

WPAN

Le Wireless Personal Area Network (WPAN) est
un réseau de couverture personnelle utilisé en particulier dans les foyers dans différents types de technologies et d’utilisations. Parmi les réseaux WPAN les plus courants, on trouve le Zigbee (utilisé principalement dans les applications domotiques, comme les systèmes d’allumage sans fil ou les lumières) ou le célèbre Bluetooth.

Il existe également une technologie très intéressante comme HomeRF, qui permet de connecter tous les smartphones et ordinateurs d’une même maison à un appareil central et à une succursale qui a une grande reconnaissance comme la technologie Piconet.

Un Piconet est un réseau domestique composé d’appareils mobiles utilisant la technologie Bluetooth. Ce réseau est constitué d’un nombre variable d’appareils, qui peut varier de 2 à 7, et suit une structure dite « maître-esclave » où le maître assure la liaison avec l’esclave sur demande et décide de la fréquence à laquelle il va fonctionner.

Les technologies WPAN ont une portée maximale d’environ 10 mètres, elle est donc parfaite pour un usage domestique comme nous l’avons vu. La connexion de tout appareil, tel qu’un smartphone ou un ordinateur, à un périphérique se fait par une connexion directe, rapide et sécurisée.

WMAN

Ce type de réseaux métropolitains dérive de l’acronyme « Wireless Metropolitan Area Network » et est basé sur les technologies WiMAX, c’est-à-dire une norme de communication sans fil qui fonctionne dans un protocole très similaire au Wi-Fi mais qui permet une plus grande couverture et une plus grande largeur de bande.

D’autres systèmes de communication très intéressants peuvent également être trouvés, comme le LMDS (Local Multipoint Distribution Service).