Cuisine 

Pourquoi la cuisine est elle une passion ?

Pourquoi la cuisine est elle une passion ?

Pourquoi la cuisine est elle une passion ? cette question, qui soulève également le problème de la passion, de qu’est ce qu’une passion, est, ne vous fiez pas aux apparences assez intéressante.Mais en effet, même s’il n’est pas de notre registre de nous questionner sur les passions, les goûts des autres personnes peuplant notre entourage, il est légitime de se demander comment regarder cuire trois aliments en bataille dans une casserole peut être une passion. Il est légitime de tout remettre en cause, en dénaturant la pratique et le fond de l’activité elle même. Alors la cuisine peut elle réellement être une passion ? Et bien oui, et laissez moi vous expliquer pourquoi.

Tout d’abord, il est important, presque primordial, voire essentiel de rappeler que la cuisine est considéré par une grande partie de la société comme un art. Une pratique artistique, et comme toute pratique artistique, il paraît assez normal que cela passionne. Car la cuisine est avant tout une technique.

Une technique donc, qui se gagne à l’aide de pratique, d’enseignement et de beaucoup de travail. Et comme un guitariste peut fasciner, par sa facilité à changer de gammes, son aisance au slapping, son talent du bend. Ce sont des techniques qui sont maîtrisées, afin de transcender un art et de le rabaisser diront certains, mais je pense de l’humaniser, en le portant au rang de non plus d’art, mais de travail, de labeur; Car la capacité des hommes à effectuer un labeur est en effet assez fascinante quand on voit le rendu. De même qu’un sportif peut fasciner, peut passionner. La cuisine, si l’on enlève la dimension artistique de cette activité, représente donc une pratique très précise. Ce n’est pas donc la simple observation de trois aliments qui se battent en duel dans une casserole, comme je l’ironisais ci dessus. Non, c’est bien plus, c’est un savoir faire, acquis avec le temps, acquis avec la lecture, acquis à coup d’effort, à la sueur de leur front. Les chefs cuisiniers sont de vrais maîtres qui ont dû analyse, comprendre, et mettre en pratique des millénaires de savoir. Ce côté technique est une source de fascination, et donc de passion.*

De plus, la cuisine est assez spéciale, car elle réveille en nous tout un tas d’émotions, de sensations, d’hormones et d’actions. Proust théorisait d’ailleurs notre rapport à la mémoire à travers les sensations, et notamment les sensations gustatives. L’art culinaire de la madeleine lui permettait de revivre des moments de son enfance, des moments de bonheur, des moments chaleureux. La cuisine, et la consommation de cette cuisine, qui est un réel plaisir qui en fascine plus d’un. Ce mélange de saveur, cet ensemble de goûts, d’épices, de senteurs et de souvenirs se mélangent dans la bouche pour donner un réel plaisir, presque charnel. Car la cuisine est parfois presque sexuelle, sensuelle, la cuisine est bien plus que la simple préparation d’un repas. Elle peut être une réelle passion.

Related posts

Leave a Comment