Immobilier 

Immobilier ou Assurance vie ?

Immobilier ou Assurance vie ?

Par delà vos goûts personnels et les effets de la réforme fiscale du Président Macron, la stratégie à adopter et qui vous conviendra le mieux dépend surtout de votre âge. À 30 ans, priorisez l’acquisition d’une résidence principale. À 40 ans, mieux vaut vous constituez une épargne qui sera diversifiée dans l’immobilier et en assurance vie. Dès 60 ans, privilégiez une assurance vie qui sera moins taxée et plus facile à gérer que la pierre.

Alors que choisire entre l’immobilier ou une assurance vie? Beaucoup d’épargnants s’interrogent sur ce choix à faire entre ces deux placements d’argent. Les actualités fiscales Macron 2018 (hausse de la CSG de 1,7 points, flat tax ou prélèvement forfaitaires unique de 30%, transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière, IFI) altère la réponse sans pour autant en changer le fond. Et pour cause, l’immobilier et l’assurance vie sont des placements complémentaire. Au-delà de leurs caractéristiques techniques propres (sécurité, performance, liquidité, fiscalité), il est important de tenir compte de vos goûts personnels et du temps que vous êtes prêt à investir pour vos investissement. Si par exemple l’idée de passer une annonce pour louer votre logement vous dérange, vous n’êtes pas fait pour l’immobilier. En revanche, si vous n’avez aucune confiance quant à la solidité des établissements financiers alors mieux vaut que vous évitiez l’assurance vie.

À 30 ans, priorisez l’acquisition d’un bien immobilier

Malgré le fait que les prix de l’immobilier ont beaucoup augmentés (maisons, appartements, parkings, terrains), acheter un logement constitue toujours un très bon réflexe en terme d’épargne. Se contraindre à rembourser un crédit aide à se créer un patrimoine, car les mensualités ont une part d’intérêts et également de capital. Pour mieux maîtriser votre budget, il est conseillé de souscrire à un prêt à taux fixe.

À 40 ans, constituez vous une épargne diversifiée

Une fois la résidence principale (maison, villa, appartement) payée, il peut être intéressant d’acheter un logement secondaire afin de le louer. Avec pour double objectif : la réduction de vos impôts en premier temps, puis de compléter vos revenus une fois que vous êtes à la retraite. La solution la plus attrayante est d’investir dans le neuf afin de pouvoir bénéficier de la loi Pinel.

À 60 ans, tournez vous vers une assurance vie moins taxée et plus facile à gérer que l’immobilier

L’achat de logements locatifs à crédit est un excellent choix, les loyers vont rembourser les banques et, sauf si vous êtes impayés de loyers, vous allez vous enrichir sans rien faire, ou presque. Cependant, il faut savoir en sortir pour des raisons fiscales. Les premières années, les charges sont toujours plus importantes que vos revenus, notamment à cause des travaux de rénovation et beaucoup d’intérêts. Vers 60 ans, céder les actifs immobiliers et ne gardez que votre résidence principale. En matière de succession l’assurance vie est préférable.

Related posts

Leave a Comment